» Animateurs, Formateurs » Soirées de l’AD » Thème des débats antérieurs » Les enfants, les jeunes et l’Europe
 
Animateurs, Formateurs

 

Les Francas du Rhône : Débats d’Idées, débats d’Adée
Les enfants, les jeunes et l’Europe
27 mars 2008

 

3Propos introductifs au débat

La construction européenne conditionne en grande partie l’organisation de notre société. Le 7 février 2008, le traité de Lisbonne, (dit traité simplifié : de 270 pages tout de même) remplaçant le traité constitutionnel était adopté par la France, par voix parlementaire. Ce traité reprend 90 % du défunt traité constitutionnel, de l’avis de ces plus fervents défenseurs.

Le 29 mai 2005, après plusieurs mois d’un profond et passionné débat au sein de la population française, le traité constitutionnel était rejeté à une grande majorité, malgré un intense pilonnage médiatique en faveur du oui.

Cette fois-ci, aucune crainte, il n’y a eu tout bonnement aucun débat. Des enquêtes d’opinion dans la plupart des pays européens montrent la volonté des peuples d’être consultés directement. Or, le traité de Lisbonne sera adopté, appliqué sans et hors les peuples.

Comment, dès lors, peut-on encore parler de construction européenne démocratique, de citoyenneté européenne, de sentiment d’appartenance lorsque l’Europe est avant tout une organisation économique capitaliste et libérale où les peuples qui les composent sont aussi mis en concurrence (libre et non faussée).

Comment, dès lors, peut-on croire un seul instant, que quelques rencontres de jeunes peuvent participer à la construction d’une Europe citoyenne et émancipatrice ?

Les Francas, www.francas.asso.fr/ lors de leur congrès 2004 ont décidé de porter une attention particulière à la problématique l’Europe. Les Francas du Rhône l’ont inscrit dans leur projet 2006 – 2011 : Europe

Peu de pratiques d’échanges entre jeunes issus de pays différents sont repérées dans notre réseau d’organisateurs. Les tentatives de mettre en place des actions pour les jeunes animateurs –programme jeunes volontaires européens par exemple, accueils d’animateurs étrangers- n’ont pas abouti, les échanges engagés dans le cadre des formations professionnelles n’entraînent que peu d’échanges de jeunes.

Permettre aux enfants et adolescents de se construire en tant que citoyens d’Europe et du Monde :

Explorer d’une manière plus volontariste une plate-forme d’échanges interculturels européens.3

 

N° 13 Grandir Thème Europe
Fichier PDF - 604.4 ko

Introduction au débat sur l’Europe
Fichier PDF - 17.6 ko