» Nous vous proposons » Les portes du temps » Les portes du temps dans le rhône
 
Nous vous proposons

 

Les Francas du Rhône
Les portes du temps dans le rhône
animation

 

Le temps s’arrête aux portes du Musée

Pour la première fois, cette année, les Portes du Temps se sont ouvertes au musée gallo-romain de Lyon-Fourvière. Les Francas du Rhône, en collaboration avec le musée, ont proposé aux accueils collectifs de mineurs, pour le mois de juillet, quatre journées de découverte culturelle ludique et originale.

Inauguré en 1975, le musée et le site de Lyon-Fourvière occupent les pentes de la colline de Fourvière, où ont été édifiés deux monuments majeurs de la cité : le théâtre et l’odéon, désormais intégrés au secteur classé Patrimoine Mondial par l’UNESCO. Sont exposés dans ce musée enrichi par près de cinq siècles de découvertes, les vestiges d’un empire glorieux. Les collections exposées retracent tous les chapitres de la vie publique et privé : ruines, inscriptions et d’objets, statues, monnaies, céramiques… 

Animées de manière ludique, les Francas du Rhône avec le musée gallo-romain de Fourvière se sont associés afin de faire « franchir » les portes de l’époque-romaine à 118 enfants. Ce projet était principalement de trois ordres : médiation devant des œuvres et des objets du musée, ateliers de pratique culinaire (permettant la préparation du repas de midi) et réflexions collectives sous formes d’échanges/débats. Un parcours structuré a été proposé autour de la cuisine et l’alimentation en évoquant celles du passé (époque gallo-romaine) et en faisant des passerelles entre hier et aujourd’hui à travers les nombreux objets, vestiges, textes qu’offre le musée.

La visite du musée se découpait en deux temps. Un temps de visite le matin qui consistait à parcourir brièvement le musée et à repérer les ustensiles de cuisine utilisés à l’époque. Et un temps de visite l’après-midi qui s’orientait sur la vie quotidienne des gallo-romains afin de comprendre comment ils vivaient, quel métier existait, mais aussi la manière et les positions qu’ils adoptaient pour manger ainsi que les différents lieux de vie. Pour « franchir » les portes de l’époque-romaine au-delà des visites, quatre groupes ont été fait pour répartir la préparation d’un repas gallo-romain. Ce temps a permis aussi de réunir les enfants sur un atelier collectif et coopératif. La dégustation s’est fait comme au temps des romains c’est-à-dire allongé dans les ruines gallo-romaines que leur offrait le site de Fourvière.

Cette action culturelle innovante a été un succès. Elle a permis de mieux faire connaître aux enfants (et aux animateurs) le musée gallo-romain de Fourvière, de leur permettre d’échanger autour d’une thématique qui les concerne tous et de valoriser le patrimoine historique du site de Fourvière. Les enfants ont voyagé dans le temps en se mettant dans la peau d’un gallo-romain pour la journée.

 

Communiqué de presse du MCC
Fichier PDF - 291.1 ko

document complet sur l’opération MCC
Fichier PDF - 1.4 Mo
 
 

 
 
 
Les autres articles de cette rubrique :