» Espace des structures éducatives » Les centres de loisirs de Rillieux » Les 35 ans du Centre aéré des Lônes Rillieux
 
Espace des structures éducatives

 

Les Francas du Rhône
Les 35 ans du Centre aéré des Lônes Rillieux
Structures éducatives

 

quelques photos de la mise à l’honneur d’Yves Saoura

Yves Saoura

Témoigange de Jeanny GIROIRE
- Été 1970, le Centre Aéré de Bron ouvre ses portes. Le matériel arrive doucement, les odeurs de peinture fraîche sont omniprésentes. L’équipement est novateur et séduisant, il lui faut une bonne équipe pour un bon lancement. Les FRANCAS sont à l’initiative et Yves SAOURA est membre de la direction . Déjà expérimenté, il apporte avec lui son bagage : un calme rayonnant , un enthousiasme grand, sa légendaire gentillesse, sa compétence, son répertoire déjà fourni, un militantisme solide et communicatif. Pour l’équipe d’animation, il est à la fois un pilier, un modèle, un moteur, présent et performant. Pour les enfants, ils est de ceux qu’ils retrouveront avec plaisir "demain matin".

Témoigange de Daniel MOULIN
- Il devient Formateur puis responsable de stage de formation Il veut faire profiter de son implication en tant que militant de l’enfance et impulse la création d’une équipe locale rassemblant les animateurs "militants de l’enfance" qui au delà des aspects d’accueil des enfants et des jeunes réfléchissait sur la place de l’enfant dans la société, à la liaison école - famille - loisirs et comment faire pour que les enfants deviennent les adultes de demain et citoyen à part entière dans la ligne directrice de la "devise des Francas" : rendre l’enfant le plus libre et le plus responsable possible dans la société la plus démocratique possible. Animateur polyvalent avec un penchant pour les activités musicales (danses folkloriques) Relais pour la démultiplication des caisses à savon avec des participations des enfants et adultes à la construction et aux courses, organisateur du Grand prix de caisses à savon de Rillieux-la-Pape ...)

Cela a été pour moi en tant que responsable Francas un relais appréciable, les échanges continus entre la théorie et la pratique ont enrichi mutuellement les Francas et j’en suis sûr Yves. L’adhésion de la ville de Rillieux-la-Pape a commencé par le partage de nos valeurs fondamentales dont Yves a su assuré la pérennité malgré un blanc (du à des changements politiques) ou l’action militante au service de l’enfance n’était pas facile. Alors Yves voilà un beau parcours, je veux à cette occasion associer ton épouse Françoise et tes enfants car dans ce militantisme ils y ont contribué. Il te reste encore un petit bout de chemin professionnel à accomplir et un boulevard au service de l’enfance.

 
 

 
 
 
Les autres articles de cette rubrique :